Photos du CAIDD

24072008

Photos du CAIDD
Album : Photos du CAIDD

7 images
Voir l'album
Comme promis dans un précédent article, voici quelques photographies du stage d’aguerrissement (CAIDD) qu’ont fait les personnels de la 1ère batterie en mission à Djibouti.

Depuis leur retour du CAIDD, la batterie a tiré ses pemiers obus sur le territoire avec le canon TRF1. Durant ces services en campagne ils ont pu améliorer leurs savoir faire sur ce lanceur et ont dû une nouvelle fois faire face à des conditions climatiques extrêmes. Cette semaine a été consacrée à de l’instruction sur l’embarquement en hélicoptère et dans les jours à venir ils effectueront des tirs au mortier de 120mm.




Le CAIDD : Pari réussi pour la 1ère batterie

18072008

L'animal mythique du désert : le scorpion !A l’instar de Mayotte, voici un article rédigé par le LTN Bucolo qui retrace le stage de l’intérieur. Manque encore les photos que nous attendons tous avec impatience.  

La BSS ou 1ère batterie renforcée d’une section d’Ougandais baptisé GNA pour l’occasion (Groupement Nomade Autonome)  a effectué le stage du 1er au 9 juillet 2008 avec succès (90% de breveté) alors que les conditions météorologiques sont extrêmes en cette période de l’année.

Amalgame improbable mais fidèle à la tradition coloniale, le Groupement commandé par le CNE Jacquemet est articulé en quatre sections appelées rouge et compte comme troisième pion de manœuvre une section de soldats Ougandais. Particulièrement discipliné et motivé, fouisseur infatigable, le soldat ougandais équipé de son AK47 s’est montré intraitable durant la phase statique avec un rideau défensif presque maraboutique qui n’a laissé aucune chance aux plastrons du Front Uni Pour l’Eradication du Vice.

 

Lire la suite… »




La 1ère batterie de retour du CAIDD

15072008

La caravane passe !La 1ère batterie vient de rentrer de son stage au CAIDD (Centre d’Aguerrissement et d’Instruction Désert de Djibouti) qui s’est déroulé du 2 au 9 juillet. Décalé dans le temps pour cause d’alerte opérationnelle dans le nord du pays, ce stage a été adapté compte tenu de la proximité imminente de la saison chaude qui traditionnellement voit une interruption des stages jusqu’au début de septembre. A cette occasion, la batterie a été renforcée d’une section de 35 ougandais qui ont pu suivre la même formation. 

Malgré les adaptations, le stage a été particulièrement éprouvant car en plus de la chaleur torride habituelle en cette saison, les hommes ont dû affronter un vent violent chaud et sec chargé de sable qui a encore accentué les problèmes de déshydratation. 

Lire la suite… »




Ordres et contre ordres à Djibouti

25062008

Contrairement aux dernières nouvelles du 21 juin, il a finalement été décidé que la batterie fasse le stage au CAIDD dès la semaine prochaine. Ils ont pu décrocher le dernier créaneau avant la mise en sommeil du centre pour cause de saison chaude. Cela va permettre à l’unité de retrouver une nouvelle motivation car la période d’alerte qu’ils viennent de subir a été difficile à vivre. En effet, les activités ont été réduites au maximum afin d’être en mesure d’intervenir rapidement dans le nord du pays. Or nous savons tous que la vie statique sur un quartier entraîne inévitablement des débordements.

Concernant le détachement de liaison du régiment déployé sur la base logistique en soutien aux forces djiboutienne, il devrait être relevé prochaînement et rentrer sur le quartier. Une bonne douche sera la bienvenue après près de 15 jours de vie dans le désert !




La température baisse à Djibouti

21062008

Retour au calme à la frontière entre l’Erythrée et la république de Djibouti. Après les violents combats ayant opposés les deux parties, la situation est stabilisée.

La France a apporté son soutien aux troupes djiboutiennes en installant une base logistique dans le nord qui a permis d’évacuer la centaine de blessés djiboutiens.

Le détachement de liaison armé en partie avec nos bigors reste en place mais le niveau d’alerte a été revu à la baisse. Contre partie de ces événements, la remise à plat complète des activités d’entraînement planifiées avant l’arrivée du détachement.




Scramble ! à Djibouti

14062008

Ras DoumeiraSuite à des accrochages mardi soir 10 juin entre les troupes erythréennes et djiboutiennes dans le nord de Djibouti, dans la région frontalière de Ras Doumeira (cercle rouge au nord est de la carte), les forces françaises ont été mises en état d’alerte afin d’être en mesure d’intervenir dans le cadre des accords de défense entre l’état djiboutien et la France.

Il n’est pas question d’intervenir en premier niveau mais en soutien des forces djiboutiennes. A cet effet, la batterie qui avait débuté le CAIDD a été rapatrié d’urgence sur le quartier afin d’être prête à intervenir. Seul un détachement de liaison de 5 personnes dont un contrôleur avancé a été détaché en arrière de la zone de tension avec les 2 compagnies d’infanterie du 5ème RIAOM.

La situation est calme et aucune personne du régiment ne se trouve dans la zone d’accrochage.

 




45° à l’ombre ou les charmes de Djibouti

10062008

Service en campagne mortier à Djibouti
La 1ère batterie à pris ses quartiers et se trouve actuellement en phase d’acclimatation. Le confort offert par les locaux du 5ème RIAOM est remarquable puisque nous disposons de climatisation, de réfrigérateur et de télévision. Il faut dire que c’est le début de la saison chaude et qu’il n’est pas rare de voir le thermomètre approcher les 45° à l’ombre avec une hygrométrie à laquelle nous ne sommes pas habitué même en Picardie ! 

Compte tenu des conditions climatiques éprouvantes, et afin d’éviter des coups de chaleur inutiles, les horaires de travail sont adaptés au rythme africain. C’est donc la journée continue de 6h à 12h45 car on retrouve rapidement les fondamentaux et le plaisir de travailler à la « fraîche » tôt le matin. La sieste obligatoire se révèle rapidement indispensable pour qui veut durer.

La mise en condition physique se fait au travers de séances de sports légères. Mais il faut déjà se préparer au prochain rendez vous : le CAIDD (Centre d’Aguerrissement et d’Instruction au Désert de Djibouti). En attendant, nous poursuivons l’entretien des matériels et avons fait un service en campagne en mortier (voir photo)

Le soir les activités restent à discrétion de chacun dans les limites restrictives imposées par le commandant d’Unité. La majorité s’adonne au sport et pour cela le 5èmeRIAOM offre de remarquables infrastructures,  d’autres  se risquent à tester les restaurants locaux et les plus téméraires commencent à découvrir le pays.




Premières nouvelles du détachement Djibouti

21052008

Après le départ des précurseurs le 8 mai, le gros du détachement est finalement parti le 19 mai au lieu du 15 suite à un problème de disponibilité de l’avion. J’ai pu leur dire un mot juste avant l’embarquement à Roissy pour leur souhaiter une bonne mission. Le vol s’est déroulé dans d’excellentes conditions et tous le monde, ainsi que le fret, est arrivé à bon port.

Apparemment il fait très chaud et l’accueil s’est déroulé dans de très bonnes conditions. La relève s’est déroulé sans encombres. Dès la semaine prochaine, les activités commencent avec une première prestation artillerie au profit de la 13 DBLE. 

Dès que nous aurons des éléments nouveaux, vous serez informé par le même canal.







FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!