Mayotte : reportage sur une mission aux proches tons africains

10 07 2009

Des nouvelles de Mayotte
Album : Des nouvelles de Mayotte

6 images
Voir l'album
Nous avons le plaisir de vous livrer ce petit « reportage » qui nous a été envoyé par le sergent Marsan, à Mayotte depuis le 9 juin avec 7 autres camarades du régiment.

« Voici 3 semaines que le détachement du 1er RAMa est arrivé à Mayotte, terre d’islam, bastion de la Légion et futur département français. Il a fallu 15 heures d’avion et une escale à Saint Denis de la Réunion pour atteindre cette destination.

Après avoir été accueillis par le Capitaine commandant l’Escadron de Commandement et de Soutien (le DLEM, Détachement de la Légion Étrangère à Mayotte, détient les traditions du 2ème REC), les bigors du régiment ont rejoint leurs services et postes respectifs. Le DLEM est situé à Dzaoudzi, sur l’île la plus petite appelée Petite Terre.

L’île principale où se trouve Mamoudzou, la préfecture, se nomme Grande Terre. Pour traverser les 8km qui séparent les deux îles les Mahorais doivent prendre une des barges qui assurent la liaison, c’est-à-dire qu’il faut « barger » comme l’on dit ici. Les premiers temps libres nous servent à la découverte de notre nouveau cadre de vie et de travail. C’est aussi un apprentissage des us et coutumes de la population pour les artilleurs de marine que nous sommes.

Le patrimoine naturel et culturel est particulièrement riche :

- Petite Terre et le lac Dziani, un lac situé dans un volcan dont la couleur verte est donnée par le souffre (attention à ne pas se baigner!).

- Mamoudzou, la préfecture et son marché typiquement africain. 

- Le lagon et sa célèbre passe en S. Durant la mission, plus d’un aura le plaisir de découvrir sa faune sous marine, en apnée ou avec bouteille.

Le rythme de travail est dans un premier temps assez soutenu du fait que le détachement doit le plus rapidement possible s’intégrer aux légionnaires qui les accueillent. Il nous faut apprendre à marcher à 88 pas par minute (le pas des légionnaires est beaucoup plus lent), connaître les chants, les traditions de la Légion. Ce n’est pas chose aisée, mais en 2 semaines le plus gros est acquis !

Le malheureux accident d’avion de lundi dernier fut, cette semaine, la principale préoccupation du DLEM. Mayotte fait historiquement et géographiquement partie de l’archipel des Comores. De ce fait, le DLEM avec la marine, la gendarmerie et le SAMU, est sur le pied de guerre afin de porter assistance aux autorités comoriennes.

Pour conclure, cette mission à Mayotte au sein de la Légion sur ce petit bout d’Afrique française commence très bien et nous ne manquerons pas de vous donner régulièrement de nos nouvelles. »


Actions

Informations



Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!