Visite de l’école d’état-major de Koulikoro

10 04 2009

EEM de Koulikoro
Album : EEM de Koulikoro

15 images
Voir l'album
Une délégation de l’école d’état-major (EEM) de Koulikoro (Mali) a effectué une visite au régiment, ce jeudi 9 avril. A cette occasion, après une présentation du régiment, de ses missions et de ses matériels majeurs en salle de réunion Malgarini, une présentation statique des matériels majeurs a eu lieu sur la place Bir Hakeim avec une activation de la chaîne ATLAS.

Les officiers de la délégation ont ainsi fait connaissance de visu avec ces matériels, dont les derniers perçus tels que le PVP. Ils ont pu se renseigner sur les savoir-faire de nos bigors, sur son système d’armes et sur ses nombreuses expériences.

Les échanges soutenus entre le 1er RAMa et l’EEM de Koulikoro entrent dans le cadre d’une relation qui existe depuis longtemps. L’artillerie de marine a en effet eu un rôle déterminant dans la pacification du Mali au 19ème siècle, alors connu sous le nom de Soudan français. En effet les généraux Borgnis Delbordes puis Archinard, tout deux bigors ayant servi au 1er RAMa, ont été les principaux artisans de cette pacification réussie.

Traditionnellement attachés aux destinations outre-mer et étrangères parmi lesquelles le continent africain occupe une place prédominante, la « colo » compte dans ses rangs de nombreux personnels, tous grades confondus, qui partent en séjour dans le cadre de missions de coopération, ou bien tout simplement pour rejoindre des unités accueillies dans un pays allié de la France et avec lequel existe un rapport historique.

C’est donc à chaque fois avec un réel plaisir que notre régiment accueille volontiers les officiers de l’EEM de Koulikoro dans un partage et une ouverture d’esprit toute naturelle à l’arme des Troupes de Marine.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!