Vers l’interdiction des téléphones portables en opération

27 10 2008

Téléphone portable interditComme toujours, l’usage immodéré de la liberté accordée à certains conduit à des dérives obligeant a restreindre de manière autoritaire certains moyens modernes.

C’est ainsi que l’usage des téléphones portables, toléré dans de nombreux cas, devrait être interdit, purement et simplement, par le ministère de la défense dans les semaines à venir pour tout militaire se trouvant sur un théâtre d’opération. Il ne s’agit en aucun cas d’une mesure visant à censurer stupidement les hommes mais avant tout à assurer leur propre sécurité.

En effet, avec le développement de la technique, les téléphones portables deviennent de plus en plus performants et regorgent d’informations personnelles : numéros de téléphone, adresses, photographies, vidéos, mails. C’est une véritable mine d’or pour celui qui trouve ou subtilise un tel téléphone. Ainsi rien n’empêche quelqu’un de malveillant d’exercer une pression sur la famille d’un militaire restée en base arrière en commençant par des appels anonymes, puis par des SMS jusqu’à une approche directe en métropole avec risque d’enlèvements pour exercer une pression morale.

Certains diront que cela relève de la paranoïa, or ce n’est pas le cas. Plusieurs cas ont déjà été signalés.

D’un point de vue plus technique, les téléphones portables sont sources de parasites pour de nombreux appareils informatiques et la possibilité de localiser un portable expose inutilement son utilisateur. Il est également possible d’activer à distance un téléphone qui se trouve en veille et écouter, à l’insu de son propriétaire, la conversation qu’il est en train de conduire. Enfin, au cours d’une action conduite en toute discrétion il n’est pas utile d’expliquer ce qui pourrait arriver au moment où un téléphone sonnerait en pleine action d’approche.

Nous sommes bien conscients que ce moyen est très utilisé par les familles pour avoir des nouvelles de leurs proches, mais il faut également comprendre qu’il n’est pas question de prendre des risques inutiles sur certains théâtres.


Actions

Informations



4 réponses à “Vers l’interdiction des téléphones portables en opération”

  1. 28 10 2008
    Lo (18:39:15) :

    c’est de pire en pire (c mon avis)
    4mois sans entendre nos proches? vous ne pensez tout de meme pas que cela puisse etre realisable? Je comprend que c’est pour la securité mais je reprend vos mots cela relève de la paranoïa

  2. 29 10 2008
    1 RAMa (11:21:05) :

    C’est une décision qui sera prise au plus haut niveau de l’état major des armées car certains théâtres ont révélé une vulnérabilité. elle fera l’objet d’une communication lors de sa mise en oeuvre effective.

    Un GSM n’est en aucune manière un moyen sécurisé. Or il n’est pas rare que dans les conversations, des indices soient communiqués. Il en va donc de la sécurité de ceux la même qui s’exposent sans s’en rendre compte !

    Maintenant, nous comprenons tous la gène que cela peut représenter pour les familles. Néanmoins, il faut aussi se souvenir qu’à peine 10 ans en arrière, il n’y avait pas de tels moyens de communications. Ceux qui partaient au Tchad, en Guyane ou au Congo ne disposaient que d’un seul moyen, éternel celui-là, la lettre ! Pendant des siècles, de nombreuses familles ont réussi à « survivre » avec ces moyens rudimentaires.

    C’était une autre manière de vivre l’absence, avec plus d’autonomie, mais également un plus indéniable : la lettre reste un souvenir palpable. Rien à voir avec l’appel téléphonique ou le mail qui sont par définition éphémères et dont il ne reste aucune trace après quelques mois ! Disparues alors les joies et les peines couchées sur le papier blanc.

    Autre plus, cela obligeait chacun à faire quelques efforts en orthographe pour rendre plus lisible et compréhensible sa lettre. De ce côté, il faut avouer que nous avons beaucoup perdu avec les styles SMS !

  3. 29 10 2008
    bigorette (14:13:51) :

    Quel est l’intérêt de discuter une décision qui n’est pas de notre ressort?
    Elle est certes difficile pour nous, familles, mais finalement très sage pour la protection de nos maris en projection sur des théatres à haut risque. Qu’ils reviennent tous en bonne santé n’est ce pas le plus important en fin de compte ???

    En lien l’article paru dans Le Point du 22 octobre 2008 qui évoque ce problème.

  4. 4 11 2008
    ruppel (15:20:08) :

    rien à redire sur cette restriction.Choix judicieux.Il nous est toujours possible d’envoyer et recevoir de leurs nouvelles par courrier et il y a aussi ce blog,que je trouve super bien.C’est sure,ne pas entendre sa voix au téléphone,c’est pas drole,mais,leur sécurité avant tout!

Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!