• Accueil
  • > Mayotte
  • > L’exercice Pangalana 2008 vu par un chef de groupe

L’exercice Pangalana 2008 vu par un chef de groupe

8 10 2008

Exercice PANGALANA 2008 (suite)
Album : Exercice PANGALANA 2008 (suite)

7 images
Voir l'album
Nouvel article sur l’exercice réalisé à Madagascar fin septembre. Cette fois, c’est le sergent Dubreuil qui nous fait le récit vu de sa place de chef de groupe. 

Vendredi 19 septembre 2008, 8h du matin deux sections de la première compagnie sont rassemblées sac en faisceau avec armements, sur la piste de l’aéroport de MAYOTTE. Destination MADAGASCAR, exercice PANGALANA 2008.

Le vol en transall dure 2h jusqu’à l’aéroport de TAMATAVE, une fois débarqué nous percevons des minibus dans lesquels s’entassent les groupes de combat, pour un voyage de 4h jusqu’à la ville de VATOMANDRY, qui allait devenir le camp de base de la première section. Le lendemain matin, après avoir reconnu l’ensemble des points stratégiques de la ville et des alentours, les ordres tombent et nous devenons les rebelles TSITAMBAS. Notre mission tenir l’aérodrome de VANTOMANDRY, a deux groupes de combat.

Face à nous, une compagnie malgache  représentant l’union africaine. Après 4h de combat intensif, l’armée malgache reprend l’aérodrome. Au même moment le dernier groupe du sergent SIMON fait une prise d’otage à la radio de VATOMANDRY.

Le ton est donné. Ainsi s’enchaînent successivement les incidents, prise de l’hôpital avec les antennes télécom malagasy, contrôle de la station service et de la centrale électrique, et prise en otages du maire de la ville. L’objectif visé était d’arriver à faire négocier l’armée malgache avec les rebelles, ce qui ne fut pas sans mal, nous découvrons alors les négociations des militaires malgaches !

Après avoir joué le rôle des rebelles, nous recevons pour mission de nous mélanger à la population et de devenir des BETANIS peuple voisin des habitants de VANTOMANDRY. Pour cette nouvelle mission le troisième groupe se trouvait alors immergé dans le village de MAINTINANDRY où la population à une nouvelle fois participée avec joie à l’exercice qui consistait à demander de l’aide aux forces armées malgaches.

Le départ de la mission ne fut pas facile, il fallait tout d’abord, nous faire comprendre de la population, mais assez vite le groupe s’est retrouvé accompagné d’au moins un millier de personnes qui sont arrivés de partout, se joignant à nous afin de jouer les refugiés. Cette exercice à par ailleurs permis de mettre en place une chaîne humanitaire et d’effectuer de véritables consultations pour la population présente, qui pour certains s’avéraient indispensables.

Pour clôturer l’exercice PANGALANA 2008, la première section désignée pour participer au VIP DAY a tout juste eu le temps de se mettre en place pour la cérémonie et n’a pu que constater impuissante, alors que le fanion de la 2ème batterie venait de rejoindre les rangs, l’arrivée d’un rideau de pluie qui n’a rien épargné, nous laissant dubitatifs face à ce phénomène tropical que certains découvraient pour la première fois. Au final, cérémonie annulée pour cause d’intempéries, mais c’était déjà trop tard nous étions tous bien trempés comme si nous venions de prendre une douche et nous devions reprendre la route pour rejoindre TAMATAVE.

Le transall nous attendait déjà hélas pour le retour. La pluie ayant laissé rapidement place à un soleil brulant, nous avons pu ainsi sécher sur le trajet retour. Madagascar restera une expérience enrichissante et enivrante que chacun d’entre nous à pu apprécier à sa juste valeur et que nous garderons en souvenir.


Actions

Informations



Une réponse à “L’exercice Pangalana 2008 vu par un chef de groupe”

  1. 9 10 2008
    lo (12:14:49) :

    superbes photos

Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!