Nouvelles des bigors ivoiriens

13 09 2008

Rester vigilant. Les pièges de pistes ivoiriennesNous n’oublions pas que nous avons quelques bigors du régiment en Côte d’Ivoire.  Bien qu’en nombre très limité, ils poursuivent leur mission au sein de la force Licorne. Ci joint un article rédigé par le second du régiment qui nous permet de partager un peu leur vie quotidienne.

Bonjour à tous, je vous apporte quelques nouvelles de la Côte d’Ivoire où trois valeureux bigors sont toujours portés disparus. J’ai pu en croiser un, qui se fait appeler Lie, lors d’un bref passage à Abidjan et l’autre, un certain Masson, soucieux de mon moral, a fait pousser sur Bouaké deux bouteilles de la cuvée spéciale 43ème BIMa à l’occasion de Bazeilles.

 La campagne pré électorale a démarré en côte d’ivoire et en particulier à Bouaké qui a accueilli successivement l’ancien président Bédié, chantre du concept d’ivoirité, et madame Gbagbo, une amie de la France, qui précède son mari attendu le 15 septembre en visite officielle dans la capitale du Nord. Oui il y a toujours un Nord et un Sud en côte d’ivoire. La date du 30 novembre apparaît néanmoins illusoire pour beaucoup, compte tenu du retard déjà accusé par le processus. Mais un report vaut encore mieux que des élections bâclées. Le tout est de savoir qui va prendre la responsabilité de l’annoncer et quand. Les Ivoiriens, comme chacun sait, sont très à cheval sur les valeurs démocratiques.

Sur le terrain, la Licorne poursuit sans relâche sa mission et s’atèle à restaurer la confiance tout en préservant sa capacité de réaction. L’escadron D vient de passer dix jours en opération de présence dans la région de Kani-Séguéla, ce qui m’a permis d’accueillir la compagnie Charlie du bataillon Licorne (3ème Cie du 16ème BC) et d’élargir ainsi le cercle de mes connaissances au sein de la prestigieuse 2ème BB.

Manoeuvre de force

En ce début de 4ème mois nous avons reçu la visite du mandat 19 (9ème BLBMa) en reconnaissance théâtre. A ce stade de notre séjour, l’apparition des premiers RAPASAN, RAPAEVEN et autres RAPADIS m’incline à rappeler aux cadres leur raison d’être au travers d’une simple définition, encadrer : mettre sous une tutelle, une autorité afin de constituer un ensemble hiérarchique. Les procédures énoncées supra dénotent bien souvent une certaine forme de démission chez certains d’entre nous, qui las de se gérer eux-même, abandonnent leur progéniture au premier « Ténardier » qui passe.VAB en mauvaise posture

Ci-joint quelques photos qui rappellerons peut-être des souvenirs aux vétérans de Licorne. Comme disait la mère Poulard, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

Il est temps pour moi de vous demander la route.

Amitiés coloniales

 LCL HOTIER


Actions

Informations



Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!