La S3 aux Glorieuses

2 09 2008

la S3 aux GLORIEUSES
Album : la S3 aux GLORIEUSES

6 images
Voir l'album
Du 24 juillet au 27 août, la section de l’adjudant FAJOLLE a reçu à son tour la mission d’occuper une des îles Eparses ; les Glorieuses. Petit bout de terre français de 8 km² perdu au nord du canal du Mozambique et où la France met en place un détachement isolé.

Chance extraordinaire pour un chef de section que de vivre en autarcie complète avec ses hommes et de devoir gérer toutes sortes d’événements qui en temps normaux seraient bénins mais qui dans un endroit aussi isolé, que cette minuscule île, peuvent avoir des conséquences totalement imprévues. Après deux jours de passation de consignes et d’installation, nous avions pris en compte l’ampleur de la tâche qui nous attendait : environ 200 tonnes de déchets métalliques à mettre sur palettes pour faciliter leur évacuation future. Un tel chantier n’a en rien effrayé les bigors qui se sont mis à l’ouvrage et jours après jours ont fait disparaitre les énormes tas de plaques métalliques en une multitude de palettes d’environ 700 kg chacune.

A ces séances de « travail manuel », il fallait ajouter le travail courant, entretien des locaux, préparation des repas, du pain, réparations diverses, nettoyage des plages salies par les marées, sans oublier de s’accorder quelques moments de détentes et de repos que tous méritaient amplement. Sport tous les jours et pour les dimanches des tournois divers et variés : belotte, pétanque, volley-ball, badminton.

Un gendarme venant de la Réunion faisait parti de notre détachement. L’une de ses missions était la surveillance des tortues marines, pour ce faire il faisait tous les jours le tour de l’île. De temps en temps, lorsque l’emploi du temps le permettait, à tour de rôle, quelques uns d’entre nous l’accompagnaient. Quelle expérience extraordinaire que de se retrouver nez à nez avec une tortue en train de pondre ou bien encore d’assister à une éclosion et d’aider des bébés tortues à rejoindre la mer. Et que dire encore de l’immense chance que nous avons tous eu lorsqu’un beau matin devant notre campement nous avons pu observer plusieurs baleines.

Voilà, les cinq semaines sont maintenant terminées, notre mission principale a été accomplie, des images magnifiques plein la tête et pour tous juste une envie : rester las bas. Mais déjà d’autres missions nous attendaient. Alors les sacs faits, sans plus attendre nous embarquions dans l’avion qui nous ramenait à Mayotte. Au revoir les Glorieuses et merci pour cette expérience unique.


Actions

Informations



Une réponse à “La S3 aux Glorieuses”

  1. 6 09 2008
    nannymcfy (00:25:14) :

    Toutes nos félicitations et un grand merci à tous ceux qui ontribuent à la vie du blog c’est toujours un grand plaisir de le visiter
    Il nous permet d’avoir des nouvelles de notre bigore et de voir qu’il va bien. Grace à vos informations nous pouvons suivre quelques une de vos activités. Nous voyageons un peu aussi au travers de vos magnifiques photographies notamment celles de l’album du 02 septembre. Prenez soin de vous tous …. À bientôt fiston

Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!