Contacts avec la population libanaise

19 08 2008

La FINUL au contact de la population
Album : La FINUL au contact de la population
Préserver la paix passe également par le contact et la connaissance des hommes afin de mieux les protéger
3 images
Voir l'album
Nouvel article du Liban sous la forme d’un témoignage sur la vie quotidienne des habitants dans un pays soumis à de nombreuses crises armées ou le fatalisme se mèle à l’espérance.

Comme à de nombreuses reprises, chaque patrouille dans le Sud-Liban s’accompagne de contacts avec la population libanaise. La patrouille du capitaine B.est passée par Shihabyah et s’est arrêtée pour rendre visite à Mohammed H., propriétaire d’une station service. Comme à chaque fois, la patrouille est particulièrement bien accueillie, Mohammed H. offrant le « shaï » (le thé) et la « shisha » (le narguilé).

Mohammed H. a vécu et travaillé de nombreuses années en Allemagne avant de finalement rentrer au Liban. A l’époque, il tenait avec ses frères un commerce de voitures. Ayant conservé de bons souvenirs de cette période en Allemagne et ayant appris à parler l’allemand, Mohammed H. est particulièrement content de pouvoir à nouveau parler cette langue avec certains éléments de la patrouille. En effet, le caporal G., TE et conducteur PL, affecté au 16ème BC à Saarburg est né en Allemagne et maîtrise parfaitement la langue de Goethe.

Ce jour là, Mohammed nous a raconté les circonstances dans lesquelles sa station service et sa maison située juste en face, de l’autre côté de la rue, ont été détruites durant la guerre de 2006. Le dernier jour de la guerre, à 30 minutes de la fin des hostilités, des chasseurs–bombardiers des forces israéliennes ont largué leurs bombes sur Shihabyah détruisant ainsi de nombreuses habitations dont la sienne. Heureusement, dès le début du conflit, Mohammed avait pris soin de mettre sa famille à l’abri dans le Nord du pays, à Beyrouth.

Bien qu’il soit en colère contre cet acte qui a eu pour conséquence la destruction de sa maison, il souhaite désormais une paix durable pour son pays, ses habitants et bien évidemment pour lui et sa famille. 

Au moment de reprendre la patrouille, Mohammed a comme à chaque fois invité ses membres à revenir le voir quand ils le désiraient. Ce que nous ne manquons pas de faire lorsque nous traversons son village. 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!