Le camp MICAT de la batterie de Djibouti

7 08 2008

Mortier de 120 prêt au tir A la fin du mois de juillet la batterie sol-sol du 5ème RIAOM armée par nos bigors a effectué un camp MICAT (MIssions Commune de l’Armée de Terre), en voici le récit grâce à un article écrit par le LTN Bucolo.

C’est avec des rêves pleins la tête et des yeux brillants que nous nous sommes préparés pour le camp MICAT et tir MO 120 du 26 au 31 juillet 2008 (RAID ART , posé HM, débarquement à Arta plage en EDIC…)

Samedi 26, 3h le moment est venu des derniers préparatifs en vue de l’embarquement, l’heure H est prévu pour 5h. Malheureusement  l’embarquement est annulé car la mer est forte alors nous partons pour Arta en véhicules. Nous nous installons dans un oued entre Ali-Odé et Arta en nous disant que demain sera un jour meilleur.

Dimanche 27, 6h la section doit effectuer sur une OHP (Opération héliportée) suivie d’un tir coordonné niveau groupe. On s’imagine déjà dans le monde de Coppola, sur fond de Walkyries, les hélicoptères volant au dessus de la mer jusqu’à la plage pour déverser sur l’ennemi le reliquat de l’autre terreur après la foudre. On scrute le ciel, suspense… Pas de PUMA, pas d’OHP. On nous apprend que celui-ci est réservé pour une haute autorité venu inopinément visiter les installations d’Arta plage… Nous partons donc pour Arta en véhicules, au cours des tirs nous observons l’hélicoptère qui effectue une rotation depuis Djibouti … On se regarde dubitatifs et on commence à rechercher un chat noir ou des pattes de poulet dans le paysage. Demain ne peut être qu’un jour meilleur.

Lundi 28, 7h les pièces se mettent en place en vue d’effectuer un service en campagne sans tir, afin de préparer les tirs du lendemain

Mardi 29, 9h section prête et dispo quatre pièces. Enfin le moment de tirer est arrivé, les tirs au mortier peuvent débuter. La journée passe rapidement au rythme des demandes de tir des observateurs et du départ des coups vers les objectifs désignés.

Mercredi 30 et lundi 31 juillet : instruction et drill MICAT : les séances se succèdent sur plusieurs ateliers et nous terminons par un procédé section : l’escorte de convoi et outre une crevaison en pleine démonstration la mission est un succès. En effet le très avisé SCH Lopes en éclaireur flairant l’embuscade tendue par les sbires de la section DL aux ordres du LTN Davroult proposa au LTN Bucolo un itinéraire de variantement aussitôt validé, laissant les plastrons en recherche de nord. Le VIP est sauvé et l’honneur est sauf, nous rentrons évidemment avec nos véhicules, avec le sentiment du devoir accompli.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!