Du 1er RAC au 1er RAMa en 18 garnisons

28 07 2008

De Lorient à Couvron
Album : De Lorient à Couvron
Images de quelques garnisons où le 1er RAMa à jeté l'ancre
8 images
Voir l'album
Alors que les annonces concernant les restructurations des armées viennent juste d’être annoncées, il semble intéressant de faire un petit retour en arrière sur l’histoire du régiment. En effet, si on se limite uniquement aux garnisons en métropole, le transfert vers Châlons en Champagne sera la 18ème affectation. Bien sûr toutes les garnisons n’ont pas eu la même importance. 

Historiquement c’est bien entendu Lorient qui reste le berceau de l’artillerie de marine puisque le régiment y aura séjourné plus de 300 ans depuis la création des compagnies d’artillerie de marine en 1622 ! Néanmoins si la portion centrale tenait garnison au quartier Frebault ou à la caserne Bisson, de nombreux détachements étaient répartis sur les grands ports de la marine (Brest, Toulon, Cherbourg, Rochefort et La Rochelle). 

En 1929, c’est la rupture. Le 1er RAC recréé après la scission du 111ème RACL tient garnison à Libourne avec un détachement à Bordeaux. Il y restera 10 ans jusqu’à sa mobilisation durant la seconde guerre mondiale et à la disparition du régiment dans la tourmente de juin 1940, dont les groupes d’artillerie sont soit détruits soit contraints à la reddition. 

La recréation du 1er RAC à partir du 1er RAFFL en 1945 marque le début d’une période très difficile pour le régiment. En effet durant 6 années, le régiment va littéralement errer de garnisons en garnisons : Clermont Ferrand, Chambéry, Castres et Belley sans parler des garnisons en Allemagne Landau, Bad Durkheim, Darmstadt. Il va sans dire que cette période noire est particulièrement pénible pour les familles. 

Heureusement, la stabilisation intervient le 1er avril 1951 quand le 1er RAMa s’installe au quartier Pajol à Melun avec un détachement au Fort Neuf de Vincennes. Le 18 juin 1952, le quartier sera rebaptisé Laurent-Champrosay en hommage à celui qui aura ranimé la flamme du 1er RAC. 

En juillet 1977, après 26 années à Melun, le régiment change à nouveau de garnison et s’installe au quartier Picard à Monthléry. Il y retrouve le RMT. 

Enfin, le 1er août 1993, le régiment rejoint le quartier Mangin à Laon Couvron après 15 années de présence à Monthléry. Il n’y restera donc que 19 ans avant de rejoindre sa 18ème garnison de Châlons en Champagne au quartier Corbineau. 

Au final, et si l’on excepte la période particulièrement stable de Lorient, le régiment aura jeté l’ancre dans 17 garnisons en 70 ans ! Cela ne tient pas compte, bien sûr, des multiples restructurations et réorganisations du régiment qui aura connu tout les formats possibles et imaginables. 

De quoi faire preuve d’un peu de philosophie avant le futur transfert.


Actions

Informations



12 réponses à “Du 1er RAC au 1er RAMa en 18 garnisons”

1 2
  1. 16 09 2015
    MILLET Jean-François (17:09:55) :

    Bonjour à tous,
    De la 68 2c au Quartier Pajol, j’étais devenu radio et notre local a été détruit il n’y a que 3 ou 4 ans en vue de l’aménagement du musée de la Gendarmerie.
    J’ai eu le plaisir de rencontrer notre Adjudant de l’époque, Authur HUBERT, en 2004 à Remire Montjoly en Guyane. Ce fut un super moment !..

  2. 14 10 2016
    gerard patrice (14:42:40) :

    bonjour je recherche pour mes 50 ans le capitaine dominique chamot annees 86 87 et le colonel robin a monthlery quartier colonel laurent champrosay . que sont ils devenus ? le lieutenant richet l adjudant folletet le sergent dorliat et le sergent boulanger et mon regiment ? je suis ne le 15 decembre 1966 et mon ex adresse le champ cottin a bion 50140 : patrice gerard alance bion 50140 mortain bocage : je regrette de ne pas m etre engager et l abolition du service a la nation : patricegerard73@sfr.fr merci un ancien jeune

1 2

Laisser un commentaire




FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
La relation créatrice |
Le blog du 1er régiment d'a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'islam social
| SAUVONS NOS ECOLES !
| On nous prend pour des cons!